Темы к экзамену для МЭ зао

Le rôle de la bourse

Les Bourses de valeurs ou marchés financiers sont des lieux où s’échangent différents produits financiers. La Bourse joue le double rôle: c’est à la fois un lieu de financement pour les entreprises, les Etats ou les collectivités (émission d’actions ou d’obligations) mais également un lieu de placement (investisseurs).

La bourse joue un rôle primordial dans l’économie contemporaine, les entreprises y trouvent une partie des capitaux nécessaires à leur expansion tandis que l’Etat y finance le déficit de ses comptes.

Enfin, la bourse en tant qu’instrument de placement, permet aux particuliers de devenir les associés des plus grandes entreprises privées industrielles et commerciales par le biais des actions. Elle permet aussi de devenir les créanciers de ces sociétés et de collectivités publiques comme l’Etat et les grandes entreprises nationales en achetant des obligations.

Valeurs mobilières

Une valeur mobilière (ou titre financier) est un titre de propriété (action) ou de créance (obligation) aux caractéristiques et droits standardisés. On nomme action une part du capital d’une société. Les actions sont négociables. Le détenteur d’actions est qualifié d’actionnaire et l’ensemble des actionnaires constitue l’actionnariat. Cette part du capital confère à son porteur un droit à de l’information sur la société, un droit de vote, un droit à toucher un dividente. Une obligation est un titre de créance. L’obligation est cessible et peut faire l’objet d’une cotation sur une Bourse. Les émetteurs (emprunteurs) sont des organismes privés ou des collectivités publiques (en particulier les trésors publics).

En forte croissance depuis le début des années 1980 sont les transactions sur les produits dérivés qui représentent désormais l’essentiel de l’activité des marchés financiers. Un produit dérivé est un instrument financier dont la valeur fluctue en fonction de l’évolution d’un taux ou d’un prix et dont le règlement s’effectue à une date future (options, warrants, futures etc.).

Banque

Une banque est une entreprise qui gère les dépôts et collecte l’épargne des clients, accorde des prêts et offre des services financiers.

On distingue différents types de banques selon leur rôle:

  • la banque centrale, comme la Banque de France, a pour rôle de réglementer et superviser les opérations des différentes banques et de superviser la production de monnaie par ces banques;
  • les banques de dépôt travaillent avec leurs clients, particuliers, professionnels et entreprises, reçoivent des dépôts, accordent des prêts et sont traditionnellement séparées entre

o                   banques de détail, destinées aux particuliers, aux professionnels et aux PME (petites et moyennes entreprises)

o                   et banques d’affaires, destinées aux moyennes et grandes entreprises;

  • les banques d’investissement travaillent essentiellement sur les marchés financiers et notamment lancent des opérations financières (émissions d’emprunts obligataires, souscriptions d’actions, introductions en bourse, fusions-acquisitions…).

Economie de la France

La France, 6e puissance économique mondiale derrière les États-Unis, le Japon, l’Allemagne, la Chine et le Royaume-Uni. Elle se classe au 16e rang pour le PIB (produit intérieur brut) par habitant.

L’économie française est le quatrième exportateur mondial, le deuxième pour les services et les produits agricoles et agroalimentaires. Elle est la première destination touristique mondiale.

Les leaders  de l’industrie française sont les entreprises de la construction électrique, de l’automobile, celles de la chimie et de ses branches connexes, le caoutchouc et le verre.

Cinq activités de pointe contribuent au nouvel essor de l’économie française: l’électronucléaire, l’électronique et ses applications dans l’informatique, le bureautique et la télématique; l’aéronautique et l’aérospatiale, l’industrie d’armement et ferroviaire.

L’agriculture française est caractérisée par sa variété. La viticulture, l’horticulture et la floriculture jouent un grand rôle dans l’économie du pays. La filière agro-alimentaire est la seconde branche de l’économie française, sa valeur ajoutée est supérieure à celles de la chimie ou de l’automobile.

L’économie française est principalement une économie de services. Le secteur tertiaire occupe 72 % de la population active, tandis que le secteur primaire (agriculture, pêche) n’en représente plus que 4 % et le secteur secondaire (industrie) 24 %.

  1. Пока что нет комментариев.
48
0,328